Comme on remonte le cours de l’eau C’est un immense radeau

Elle nous parle de la fierté

Rencontre au pied d'une oeuvre / FMAC-UOG Fe Sanchis (2), Raquel (1)

Ceci est une création de Fe Sanchi et Raquel au pied de l’oeuvre de Ursula Malbin (Berlin, 1917 – Malbine, nom d’artiste à l’attention des francophones), Fille au poisson – 1971 – Bronze 220 cm – Propriété de la ville de Genève.

Nous venons de nous connaître devant la statue de la Fille au poisson qui est à l’étang du Parc des Cropettes.

La première impression que nous frappe en regardant la statue c’est la fierté de cette jeune fille. Une silhouette très gracieuse, mais au même temps laissée en état brut, car le bronze n’est pas lissé.

On s’émerveille de la magie du moment : l’étang, la musique de l’eau, la fraicheur, les petits canards,… oui, la statue est placée dans un environnement plein de bonnes énergies. Un cadre magnifiquement assorti !
La jeune fille soutient un brochet du lac. Toute fière elle admire son trophée. Sa silhouette très fine. Nous admirons la finesse de son visage, sa force pour tenir le poisson, l’élégance de son épaule, de son cou et de ses bras qui dessinent les lignes d’un bel arc. Elle a vraiment un très joli visage.
A ce moment-là on a commencé à se souvenir de notre enfance, la confiance en notre corps pour jouer, pour courir et faire des pirouettes. Nos corps en contact avec la nature, l’eau, le soleil… on a continué à regarder. C’est l’élégance en état brut, naturel, sans artifice, elle nous parle de la fierté, de la confiance en soi même.

Fe, espagnole
et
Raquel, portugaise

Genève le 17 juillet 2017